Cinéma : « Au-revoir là-haut », Dupontel colorise la Grande Guerre

Gaumont Distribution | Albert Dupontel face à Laurent Lafitte

Quatre ans après avoir raflé le Prix Goncourt, le roman « Au revoir là-haut » sort dans les salles, mercredi. Le réalisateur Albert Dupontel donne corps à cette fresque sur l’après-guerre, avec exubérance, mais avec un manque d’émotion.

C’est le film le plus attendu de cet automne. « Au revoir là-haut », adapté du roman de Pierre Lemaitre, sort enfin mercredi 25 octobre sur les écrans de cinéma.

Séduit en tant que lecteur par le prix Goncourt 2013, Albert Dupontel s’est lancé dans l’adaptation de cette fable amorale sur deux rescapés des tranchées, qui se lancent dans une arnaque aux monuments aux morts. « Je trouvais le livre extrêmement inspirant. J’y ai vu un pamphlet élégamment déguisé contre l’époque actuelle. Tous les personnages me paraissaient d’une modernité confondante. Une petite minorité, cupide et avide, domine le monde », explique le réalisateur, connu pour ses films déjantés comme « Bernie » ou « 9 mois ferme »…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 24 octobre par  Stéphanie TROUILLARD sur France24


Vous aimerez aussi...