L’oubli, la mémoire et le souvenir !

L’oubli, la mémoire et le souvenir !

En date du 26 avril 2010, le Cimetière des Oubliés de Cadillac-sur-Garonne est inscrit, en partie, au titre des Sites et Monuments historiques (inscription qui comprend les quatre murs d’enceinte, le carré dit des militaires et les deux carrés de civils de part et d’autre).

… « C’est par un article intitulé « Devoir de mémoire » et paru dans le numéro 53 (nov.décembre 2002) des Cahiers de l’Entre-deux-Mers qu’est évoqué, pour la première fois « La grande misère du cimetière des fous de l’hôpital psychiatrique de Cadillac » C’est dans cet article également que le cimetière prend sa dénomination « Cimetière des Oubliés » – L’information a un certain retentissement puisque reprise ensuite par la presse régionale et nationale et c’est dans cette dynamique qu’est créée l’association « Les Amis du Cimetière des Oubliés » dont le professeur Michel Bénézech prend alors la présidence avec une légitimité incontestable et incontestée compte tenu non seulement de ses compétences professionnelles mais aussi, et peut être surtout, de son attachement à l’hôpital de Cadillac où il avait débuté sa professionnalisation en tant que futur médecin psychiatre comme interne !… »

Pour en savoir plus lire le billet publié par Colette Lièvre le 3 juillet 2017 sur le site des Cahiers-entre-deux-mers

Rappel : Les Cahiers de l’Entre-deux-Mers ont  publié de nombreux articles sur l’histoire de l’enfermement soit au château, soit à l’hôpital psychiatrique de Cadillac sur Garonne au fil des siècles. Beaucoup ont paru lorsque la revue était éditée sur papier.

Il s’agit des numéros 53-71-82-83-87-90-92-95-97-98- que l’on peut retrouver  archivés sur le site Internet:routefmauriac.org –  Puis cliquer sur rubrique : Cahiers-Entre-deux-Mers. Un Index permet de faciliter la recherche.


Vous aimerez aussi...