Aucune bête aussi féroce (Edward Bunker)

Parution du livre en octobre 2016 – « Question : le grand roman des bas-fonds de L. A. ? Réponse : Aucune bête aussi féroce d’Edward Bunker. Si le jugement ne manque pas d’arguments, il peut se discuter. Mais c’est incontestablement, par sa précision et sa rigueur du détail, le meilleur livre jamais écrit sur le thème du vol à main armée  une activité criminelle à l’image surfaite et trompeuse dont les ouvrages de fiction font habituellement leurs choux gras. Quant à l’analyse qu’il nous offre de la psychopathologie criminelle, elle place le roman au rang du génie du mal, de De sang-froid et du Chant du bourreau. Ce roman est d’une originalité absolue  un chef-d’oeuvre noir resté négligé. Dernière minute : méfiez-vous ! Là où il vous emmène, vous ne sortirez pas intact de votre rencontre avec Max Dembo. » James Ellroy

A mugshot of Edward Bunker taken in an unknown prison California.

Edward Bunker (1933-2005) est un auteur majeur du roman noir. Cet ancien taulard (18 ans sous les barreaux) est l’Écrivain de la prison. En l’espace de quatre livres, Bunker fait le tour du problème dans une œuvre teintée d’autobiographie assumée. Ceux qui en doutent se réfèreront justement à son autobiographie, L’éducation d’un malfrat. Il constitue ainsi une œuvre à part, particulièrement poignante, jamais manichéenne, naturaliste. C’est un peu le Trumann Capote de la taule, le Zola du hold-up… Pour en savoir plus sur Une voix à part du roman noir américain :

Edward Bunker – YouTube

Edward Bunker

Freddy Michalski (Traducteur)
Univers : Rivages Noir
Collection : Rivages Noir (Poche)
Genre : Policier