“Carré 35” d’Eric Caravaca

Présenté en séance spéciale lors du 70e Festival de Cannes, «Carré 35», le documentaire très personnel de l’acteur Eric Caravaca est bouleversant. Nous l’avons rencontré.

Un film de fantôme touché par la grâce et éminemment personnel.  L’acteur Eric Caravaca, qui était déjà passé derrière la caméra pour un film de fiction, « Le Passager » raconte un éprouvant secret de famille dans « Carré 35 », documentaire présenté en séance spéciale lors du 70e Festival de Cannes. Avant sa naissance, ses parents avaient eu une fille trisomique, morte à l’âge de trois ans. Il ignorait tout de son existence. « L’idée du film a germé petit à petit. Un jour alors que je passe dans un cimetière par le carré enfants, je m’effondre. Sur une petite tombe était écrit “chère petite fille, nous t’aimons plus que de raison”. Sans rien connaître de mon histoire, je me mets à fondre en larmes. Je me suis dit : “je porte une tristesse qui n’est pas la mienne”.» Il décide alors d’explorer la mémoire familiale, interroge ses tantes et ses oncles, puis ses parents.  « Quand j’ai commencé à les interroger sur cette histoire, les portes se sont vite fermées. Comme les enfants sont des chercheurs, j’ai vite eu envie de les ouvrir »…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 28 mai 2017  sur le site de Paris match

Interview Yannick Vely

« Carré 35 » d’Eric Caravaca sortira la 15 novembre 2017

CARRE 35 – Sujet – VF – Cannes 2017 – YouTube

Carré 35, d’Eric Caravaca (bande-annonce) – YouTube


Vous aimerez aussi...