L’amnésique de Rodez, symbole des « disparus » de la grande guerre

Paris-Soir du 19 janvier 1936 – Source : RetroNews BnF

À LA FIN DE LA GUERRE DE 1914, LA FRANCE COMPTE 400 000 SOLDATS DISPARUS. ELLE SE PASSIONNE ALORS POUR L’ÉNIGME DE « L’AMNÉSIQUE DE RODEZ », SYMBOLE DE CES COMBATTANTS OUBLIÉS PAR LA GRANDE GUERRE.

En 1936, près de vingt ans après la fin de la guerre, les séquelles du conflit sont toujours vivaces. La France compte des centaines de milliers de gueules cassées et d’aliénés mentaux dont le sort est accablant (voir notre article sur le sujet). Pour certains, panser les plaies est impossible ; c’est notamment le cas des familles des 400 000 soldats disparus au front. En 1919, des familles s’organisent en associations pour demander au gouvernement de tout mettre en œuvre pour identifier les soldats dont on a perdu la trace. Mais l’immense majorité des soldats disparus le resteront…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Marina Bellot le 31 octobre 2017 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...