Le procès du viol

. © AFP / GERARD FOUET

 

Le parcours de deux femmes brisées qui pendant quatre années menèrent une lutte vitale aux côtés de Gisèle Halimi, leur avocate, pour que le viol soit reconnu comme un crime :

Aujourd’hui Affaires sensibles/la Fiction vous propose « Le Procès du Viol »

  • Une émission proposée par Christophe Barreyre
  • Écrite par Leslie Menahem
  • Réalisée par Sophie-Aude Picon

Une nuit de l’été 1974, Anne Tonglet et Araceli Castellano sont violées et torturées par trois hommes alors qu’elles font du camping sauvage dans la calanque de Morgiou à Marseille.

En 1978, les avocates des victimes, Anne-Marie Krywin, Marie-Thérèse Cuvelier et Gisèle Halimi ont obtenu le renvoi de l’affaire devant une cour d’Assises, les procès pour viol relevaient jusque là de la correctionnelle. Au terme de débats houleux, les deux jeunes femmes furent accusées d’avoir été consentantes par les trois hommes qui les avaient violées. Pour des journalistes présents lors du procès, « le seuil de l’insupportable avait été franchi »…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 3 novembre-2017 sur le site de l’émission France inter


Vous aimerez aussi...