Le Renaudot 2017 attribué à Olivier Guez pour son enquête sur le criminel nazi Mengele

Olivier Guez en octobre 2017.• Crédits : Joël Saget – AFP

En enquêtant longuement sur son personnage Josef Mengele, médecin à Auschwitz et réfugié en Amérique latine après la guerre, Olivier Guez a prolongé dans son roman récompensé du prix Renaudot 2017 un travail de plus de dix ans sur la criminels de guerre nazis.

A 43 ans, Olivier Guez a reçu le Renaudot pour La disparition de Josef Mengele(Grasset), son deuxième roman après plusieurs essais historiques. Dans ce roman, Olivier Guez se penche sur l’histoire du criminel nazi Mengele, qui officia comme médecin à Auschwitz avant de prendre le large en Amérique latine, où sa cavale le mènera successivement dans plusieurs pays. Ce sont ces années de fuite que Guez a reconstitué dans cette enquête romanesque sur les années de Joseph Mengele en Amérique latine. C’est là qu’il mourra en 1979 sans avoir jamais été jugé pour ses actes, parmi lesquels on peut citer la sélection pour les chambres à gaz, et une longue série d’essais cliniques macabres qui coûtèrent la vie à de nombreux déportés…

Pour écouter le  document sonore en date du 6 novembre 2017 sur le site de l’émission France culture

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Parution du livre le 18 août 2017 – 1949  : Josef Mengele arrive en Argentine.

Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz  croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.

Comment le médecin SS a-t-il pu passer entre les mailles du filet, trente ans durant  ?

La Disparition de Josef Mengele est une plongée inouïe au cœur des ténèbres. Anciens nazis, agents du Mossad, femmes cupides et dictateurs d’opérette évoluent dans un monde corrompu par le fanatisme, la realpolitik, l’argent et l’ambition. Voici l’odyssée dantesque de Josef Mengele en Amérique du Sud. Le roman-vrai de sa cavale après-guerre.

Lire un extrait

Rentrée littéraire 2017 : Olivier Guez présente « La Disparition de Josef …

Olivier Guez est l’auteur, entre autres, de L’Impossible retour, une histoire des juifs en Allemagne depuis 1945 (Flammarion), Éloge de l’esquive (Grasset) et Les Révolutions de Jacques Koskas (Belfond).

Il a reçu en 2016 le prix allemand du meilleur scénario pour le film Fritz Bauer, un héros allemand.

Editions Grasset


 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *