Du Front populaire à la Libération, vingt ans de grands textes sur le travail compilés

Mineurs français dans les années 1940. LAPI / Roger-Viollet

Simone Weil au cœur de la classe ouvrière, Albert Camus défenseur des instituteurs, Maurice Thorez vilipendant les mineurs… Dans “La Guerre du travail”, l’historien Christian Chevandier met en perspective des écrits autour de la notion de labeur, en se concentrant sur la période 1930-1950. Passionnant et surprenant …

Pour en savoir plus lire le billet publié par  Gilles Heuré le 5 novembre 2017 sur le site Telerama

Parution du livre le 10 octobre 2018 – Le travail structure la société française et occupe le devant de la scène politique contemporaine. Des luttes pour les droits des travailleurs aux réflexions sur la « fin du travail », de la réduction du temps de travail à la « flexisécurité », le modèle français ne cesse de soulever débats et tensions.

En se concentrant avant tout sur les années 1930 à 1950, moment où droit du travail, conditions de vie et protection sociale basculent pour créer un nouveau modèle, Christian Chevandier nous livre, à travers une série de grands textes commentés, la matière d’une réflexion profonde sur les enjeux économiques, sociaux et culturels du travail en France.

Professeur d’histoire contemporaine à l’université du Havre et chercheur au laboratoire IDEES (CNRS/Universités de Normandie), Christian Chevandier est spécialiste de l’histoire du travail et des métiers au XXe siècle. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages consacré à divers groupes professionnels comme les Cheminots, les infirmières, la Police…

Éditeur : Belin

COLLECTION : Textes choisis

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *