La Guerre de Sécession de Lambil exposée au Musée du cheval à Chantilly

24 millions d’albums, 61 volumes, les Tuniques bleues sont toujours là et les fans suivent avec plaisir les aventures du sergent Cornélius M. Chesterfield et du caporal Blutch engagés dans l’armée de l’Union dans la Guerre de Sécession. Jusqu’au 7 janvier, le musée du cheval à Chantilly rend hommage à Willy Lambil, dessinateur desTuniques bleues depuis 1972, à l’occasion de la sortie du dernier volume de la série,L’étrange soldat Franklin.

Pour en savoir plus lire le billet publié par STÉPHANE DUBREIL  le 17 novembre 2017 sur le site de Cases d’histoire.

Stéphane Dubreil : historien de formation. Iconographe pour le magazine Science et vie/Guerres et histoire depuis la création du magazine. Il y tient une chronique sur la bande dessinée et la guerre. Membre de l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *