L’historienne Anne-Emmanuelle Demartini et la comédienne Jeanne Balibar à la librairie Les Cahiers de Colette

L’historienne Anne-Emmanuelle Demartini et la comédienne Jeanne Balibar à la librairie Les Cahiers de Colette

A l’occasion de la parution du dernier  livre d’Anne-Emmanuelle Demartini,  “Violette Nozière, La fleur du mal”. Une histoire des années trente, les éditions  Champ Vallon et la librairie Les Cahiers de Colette organisent  le 25 novembre 2017, à 18 h, une rencontre avec l’auteure en présence de Jeanne Balibar qui fera une lecture.

Les Cahiers de Colette
 23 rue Rambuteau, 75004 Paris

Anne-Emmanuelle Demartini est professeure d’histoire contemporaine à l’université Paris 13, membre du laboratoire Pléiade. Ses travaux portent sur les sensibilités et les imaginaires sociaux contemporains, qu’elle explore à partir d’itinéraires individuels et de modalités diverses de l’exception et de la transgression : criminel(le)s, monstres, affaires judiciaires, etc. Elle est l’auteure de L’Affaire Lacenaire, Paris, Aubier, 2001 et a codirigé plusieurs ouvrages : Imaginaire et sensibilités. Études pour Alain Corbin, Paris, Créaphis, 2005 ; Monstre et imaginaire social, Paris, Créaphis, 2008 ; Émotions contemporaines xix e  xxi e  siècles, Paris, Armand Colin, 2014. Dernier livre publié Violette Nozière, la fleur du mal ( une histoire des années 30) – Anne-Emmanuelle Demartini

 



Citer ce billet
Philippe Poisson (2017, 21 novembre). L’historienne Anne-Emmanuelle Demartini et la comédienne Jeanne Balibar à la librairie Les Cahiers de Colette. Criminocorpus. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndg2

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search