Colloque : La prévention des génocides, 7 et 8 décembre 2017

Album web PhotoRelay1094 × 702
légende:  Les juges de Nuremberg en huis clos pour délibérer

En inscrivant le concept de crime contre l’humanité dans les qualifications juridiques, les juges à Nuremberg ont ainsi désigné le mal suprême et l’ont inscrit dans l’empire du droit. Mais, malgré toutes les précautions instituées depuis 1945, les notions de crime contre l’humanité et de génocide se sont étendues. Ainsi, le 11 janvier 2017, près de quarante ans après les crimes commis par le régime des Khmers rouges, les Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens ont tenu leur dernière audience.

La société internationale et la justice sont-elles désormais en mesure de prévenir et de répondre aux risques de nouvelles dérives aux conséquences humaines, politiques, économiques et sociales particulièrement désastreuses ?

C’est l’enjeu de ce  colloque international qui réunira un certain nombre de spécialistes, universitaires, historiens, professionnels de la justice, des victimes également et dont la conférence introductive sera présentée par Bernard Kouchner ancien Ministre des affaires étrangères et européennes.

Organisé en partenariat par le Centre de Recherche sur les Relations entre le Risque et le Droit (C3RD) de la Faculté de Droit de l’Université catholique de Lille, l’Association Française pour l’Histoire de la Justice, et l’Institut Varenne

Jeudi 7 décembre 2017, Amphi Debré / Faculté de droit / 35 rue Gabriel Péri / Issy les Moulineaux
Vendredi 8 décembre 2017, Institut Varenne / 79 avenue Poincaré/75016 Paris
inscription gratuite :
http://www.fld-lille.fr/evenements/colloque-prevention-genocides/