L’assaut final sur les anarchistes de la bande à Bonnot

Jules Bonnot assassine le chef adjoint de la Sûreté M. Jouin, Le Petit Journal du 5 mai 1912 – source : BnF-RetroNews

 

1911. APRÈS LE BRAQUAGE DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, LA PRESSE FRANÇAISE SE REPAÎT DE L’ADDICTIVE PANIQUE CAUSÉE PAR LE GANG DE BRAQUEURS ANARCHISTES MENÉ PAR JULES JOSEPH BONNOT. CETTE COURSE DÉMENTE DE VOLS ET DE MEURTRES SE CONCLUT COMME UN WESTERN.

Pour en savoir plus lire le billet publié par François Cau le 28 novembre 2011 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *