Toutes les archives sont-elles essentielles ?

A qui confier les archives non-essentielles ?• Crédits : OLIVIER MORIN – AFP

Sources incontournables pour la recherche historique, les archives semblent le marqueur d’une « explosion de la mémoire » à l’heure du numérique. Dès lors, doit-on définir certaines archives comme « essentielles » par rapport à d’autres ? Qui doit s’assurer de la collecte des différentes archives ?

A en juger par les réactions sur Twitter à l’annonce du sujet de ce soir, nous devrions avoir un certain nombre d’archivistes à l’écoute. C’est que la profession est inquiète, depuis que le Monde a publié des extraits d’un document de synthèse du Ministère de la Culture, consacré à la refonte de la politique culturelle. Dans ce document, censé rester confidentiel, il est notamment recommandé de s’en tenir à la collecte des ‘’archives essentielles’’. C’est peu de dire que cette piste a été mal accueillie…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 29 novembre 2017 sur le site de France culture

Toutes les archives sont-elles essentielles ? – YouTube

Intervenant(e)s de l’émission : 

  • professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Rouen, rédactrice en chef de la revue Vingtième Siècle, membre du Conseil Supérieur des Archives
  • directeur littéraire à l’Institut Mémoires de l’Edition Contemporaine (IMEC)
  • archiviste dans la sphère électronique, 1ère vice-présidente de l’Association des Archivistes Français (AAF)
  • directeur chargé des Archives de France

Du Grain à moudre par Hervé Gardette

 


Vous aimerez aussi...