Le numéro 97 de Droit & Société consacre son dossier aux relations « police-population ».

Le numéro 97 de Droit & Société qui vient de paraître consacre son dossier aux relations « police-population ».

Les questions de la relation police-population et des réformes susceptibles d’améliorer ce lien revêtent, aujourd’hui en France, une brûlante actualité. En effet, on assiste, depuis plusieurs années, à un accroissement des tensions entre les forces de sécurité intérieure et certaines catégories de population, en particulier les jeunes hommes des quartiers d’immigration. Les modes de gestion de l’action policière mis en place depuis les années 2000 ont globalement eu pour effet de diminuer la proximité entre les services de police et les habitants de leurs territoires d’intervention, ainsi que de réduire l’importance accordée par les organisations policières au traitement des problèmes quotidiens de tranquillité publique qui constituent la principale source d’insécurité pour la population. L’un des principaux objectifs du projet de l’actuel gouvernement visant à créer une « police du quotidien » est précisément de restaurer ou de renforcer les liens de confiance et de coopération entre les forces de sécurité intérieures et leurs publics, y compris les moins intégrés d’entre eux …

Droit et société 2017/3 (N° 97)

Les relations police-population

 Pages : 204