Les rencontres de la BILIPO : Violette Nozière, la fleur du mal ( Conférence d’Anne-Emmanuelle Demartini)

En 1933, Violette Nozière,18 ans, empoisonne ses parents et devient la sombre icône des conflits de générations dans une France en crise. A travers l’analyse de cette affaire judiciaire qui défraya la chronique en son temps, l’auteure retrace une histoire des années 1930 et met
au jour l’imaginaire social de cette période.

Conférence d’Anne-Emmanuelle Demartini à l’occasion de la sortie de son ouvrage paru en 2017 aux éditions Champ Vallon :

Samedi 20 janvier 2018 à la Bilipo de 16h à 17h

Inscription conseillée par mail à bilipo@paris.fr ou par téléphone (01 42 34 93 00)

 Anne-Emmanuelle Demartini, Violette Nozière, la fleur du mal. Une histoire des années 30, Paris, Édition Champ Vallon  (2017)

Anne-Emmanuelle Demartini est professeure d’histoire contemporaine à l’Université Paris 13 et membre du laboratoire Pléiade. Ses travaux portent sur les sensibilités et les imaginaires sociaux contemporains qu’elle explore à partir d’affaires judiciaires
et d’itinéraires individuels.



Citer ce billet
Nadine Dardenne (2018, 17 janvier). Les rencontres de la BILIPO : Violette Nozière, la fleur du mal ( Conférence d’Anne-Emmanuelle Demartini). Criminocorpus. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ndgn

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search