Vie et mort de John Dillinger, ennemi public n°1 – Presse RetroNews …

Le gangster John Dillinger à la morgue de Chicago, entouré d’agents de la Sûreté, 1934 – source : Gallica-BnF

Avec la fin de la Prohibition et le mafioso Al Capone sous les verrous, l’Amérique pensait en avoir fini avec les gangsters. C’était sans compter John Dillinger qui, en septembre 1933, attaque à la mitrailleuse la plus grande banque d’Indianapolis et s’enfuit avec 100 000 dollars.

« Nouveau Fra Diavolo », « Tsar des gangsters », et bientôt ennemi public n°1… Entre 1933 et 1934, John Dillinger devient le voyou le plus recherché des États-Unis, faisant courir les polices de quatre États et couler l’encre des journaux avides de sensations. Sa stature de bandit insensible se double d’une fascination pour son physique avantageux…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Michèle Pedinielli le 12 janvier 2018 sur le site Retronews


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search