1886 – 1945, Dessins assassins ou la corrosion antisémite en Europe …

                                                                   Arthur Langerman possède entre 7.000 et 8.000 pièce antisémites. – Damien Caumiant

Le Mémorial de Caen Jusqu’au 25 février, le Mémorial vous présente une exposition exceptionnelle sur les dessins antisémites dans le monde de la fin du XIXe siècle (« La France juive » de Drumont) à 1945. Le catalogue (Fayard et Mémorial) est achetable en ligne.

EXPOSITIONS TEMPORAIRES – Collection privée Arthur Langerman – À découvrir jusqu’au 25 février 2018

Découvrez l’article de Télérama à propos de l’exposition.

1886 – 1945, Dessins assassins ou la corrosion antisémite en Europe …

Arthur Langerman, collectionneur de documents sur l’antisémitisme est né en 1942 à Anvers. En mars 1944, sa famille est déportée à Auschwitz. Après la guerre, il retrouvera sa mère.

Comme beaucoup de ses contemporains, il prend la mesure de l’horreur de la Shoah en 1961, avec le procès Eichmann. C’est à partir de ce moment qu’il rassemble un fonds de plus de 7000 documents, affiches, journaux ou objets antisémites.