A-t-on cessé de penser la prison après Michel Foucault ?

                                       La prison de Fleury-Mérogis• Crédits : Philippe Lopez – AFP

Après la grève des surveillants, 123 détenus ont refusé de regagner leur cellule à la prison de Fleury-Mérogis. Le climat est toujours aussi tendu dans les prisons françaises. Pour le philosophe Mathieu Potte-Bonneville, “l’ambition de reformer la prison est aussi ancienne que la prison elle-même.”

La Grande table (1ère partie) par Caroline Broué

Les philosophes Mathieu Potte-Bonneville et Geneviève Fraisse, ainsi que l’historien Christophe Prochasson s’interrogent sur la postérité intellectuelle de l’ouvrage de référence sur les prisons de Michel Foucault “Surveiller et punir”.

Pour écouter le document sonore du 15 février 2017 sur le site de l’émission France culture


Vous aimerez aussi...