L’enfant trouvée (Louis Mercadié)

Parution du livre le 18 janvier 2018 – Abandonnée sur le parvis d’une église par une nuit glaciale, Noëlle a été recueillie par les soeurs et va grandir à l’orphelinat. Comme tous les enfants sans famille, la petite fille doit participer aux tâches de nettoyage et d’entretien de l’établissement, jusqu’au jour où on estimera qu’elle est en âge de travailler. Exploitée comme tant d’autres dans une filature puis à la mine, l’existence qui l’attend n’a rien de réjouissant. Pourtant, Noëlle ne baisse jamais les bras. Des écuries d’un château aux orphelinat de la Commune, du froid des nuits sans toit à la chaleur d’un atelier d’artiste, elle est poussée par l’espoir de retrouver un jour celle qui l’a mise au monde.

Lu dans la Montagne : « L’Enfant trouvée » de Louis Mercadié.

« Après Marie Talabot, le romancier aveyronnais offre un nouveau destin d’une gamine du XIXe siècle abandonnée à Saint-Geniez-d’Olt. Employée à la filature des orphelins puis à la mine, la petite rouquine quittera l’Aubrac, vivra la vie de bohême, puis connaîtra Paris dans le chaos de 1848 où elle rencontrera des militantes de l’émancipation des femmes, éprises d’écriture et de liberté, posera pour le peintre Théodore Chassériau, s’initiera aux amours saphiques, trouvera sa mère, exercera comme accoucheuse, traversera la guerre de 1870 et les barricades de la Commune avant de revenir vivre le reste de son âge à Saint-Geniez. »

Fils d’un tonnelier dont il a conservé le savoir-faire, Louis Mercadié est un amoureux du temps passé. Membre de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron et historien, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Marie Talabot, une Aveyronnaise dans le tourbillon du XIXe siècle, pour lequel il a reçu deux prix littéraires.

Éditeur : Editions De Borée

Collection : Romans


Vous aimerez aussi...