L’ombre d’un doute – Lili Marleen, hymne nazi ou chant de la liberté … 

Hymne nazi ou chant de la liberté ?» Lale Anderson, une chanteuse de cabaret allemande, véritable interprète de Lili Marleen

Le premier tube planétaire de l’histoire de la chanson méritait bien une émission spéciale. Lili Marleen est une chanson au destin hors norme. Aujourd’hui, on en retient surtout la version de Marlène Dietrich, chantée après la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant, c’est pendant la guerre que le succès de cette chanson s’est joué. Tour à tour utilisée et interdite par la propagande nazie, adoptée par les soldats de la Wehrmacht puis par les soldats Alliés, elle fut adaptée en une cinquantaine de langues dans les années 1940, pour devenir un tube planétaire. Pourtant, Lili Marleen n’est pas un chant de guerre. Pourquoi cette simple ritournelle aux paroles simplettes est-elle devenue un chant à la symbolique aussi forte ? Quel est l’histoire de ce chant si polémique ? …

Pour en savoir plus : L’ombre d’un doute – Lili Marleen, hymne nazi ou chant de la liberté … ou L’ombre d’un doute – Lili Marleen, hymne nazi ou chant de la liberté …

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Parution du livre le 23 mas 2012 – 1915 : un soir de blues, Hans Leip, jeune aspirant allemand qui va rejoindre le front russe, unit dans un poème les prénoms des deux femmes, Lili et Marleen, qui le rattachent à la vie. Il ne sait pas encore que, après un échec provisoire, La Chanson d’une jeune sentinelle deviendra en 1941, grâce à la radio, le tube planétaire de la Seconde Guerre mondiale, plébiscité par les civils et par les soldats des deux camps, et détesté par les nazis qui le trouvaient défaitiste.

Lili Marleen porte en elle la mémoire du XXe siècle. On a failli oublier Lale Andersen, sa première interprète, qui fit rêver la terre entière bien avant Marlene Dietrich. Leur histoire est incroyable: plus forte que n’importe quelle fiction !

Jean-Pierre Guéno est né le 28 décembre 1955. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud et de l’Ecole nationale supérieure des postes et télécommunication, il est un passionné d’histoire. Après plusieurs postes au ministère des PTT, il dirige, pendant sept ans le développement culturel de la Bibliothèque nationale. De 1997 à 2008, Directeur des éditions de Radio France, il créé et lance la collection Paroles de… , avec un premier opus Paroles de Poilus. Il est l’auteur ou le co-auteur de nombreux ouvrages, dont Je t’aime, Cher pays de mon enfance, Paroles de Poilus, Paroles de détenus, Paroles du Jour J, Paroles de femmes (Editions Librio et Les Arènes)… Il publie La Vie en toutes lettres (Plon) et Les Diamants de l’histoire (Jacob-Duvernet) en 2010. En 2012 sort Lili Marleen (Librio). Biographie de la Documentation de Radio France, décembre 2012.

Éditeur : Librio


Vous aimerez aussi...