Dans « ONPC », un surveillant de prison dénonce avec force la « destruction à petit feu des personnels » de sa profession

« On n’est pas couché » : le discours poignant d’un surveillant de prison sur les suicides

21 janvier 2017 – Jean-François Forget, secrétaire général de l’UFAP-UNSA pénitentiaire, est revenu sur le taux de suicides élevé de sa profession.

PRISONS – Une « violence » quotidienne, physique et psychologique. Le secrétaire général du syndicat pénitentiaire UFAP-UNSA, Jean-François Forget, a témoigné samedi 20 janvier, sur le plateau d' »On n’est pas couché » sur France 2, des difficultés que doivent affronter les personnels pénitentiaires, en plein mouvement national de blocage des surveillants

Pour lire le lien sur le site de Huffington


Vous aimerez aussi...