Sur Arte, “Quatre sœurs” rescapées de la Shoah

Les quatres soeurs (Baluty) de Claude Lanzmann – Paula Biren, survivante du ghetto de Lodz (Pologne) immigrée aux Etats-Unis.

Poursuivant un travail de mémoire commencé dans les années 1970, Claude Lanzmann s’attache cette fois aux témoignages de quatre femmes qui ont vécu l’enfer des camps ou du ghetto. Un documentaire poignant qui décrit les stratégies de survie face à la machine d’extermination nazie. Sur Arte, à partir de mardi 23 janvier, 20h50.

ouvre monumentale, voire œuvre-monument qui renouvela voilà trente ans notre appréhension de l’histoire de la destruction des Juifs d’Europe, Shoah (1985) apparut dès sa sortie comme un bloc autonome, insécable et fini, ne pouvant donner lieu à aucun prolongement. Depuis le milieu des années 1990, Claude Lanzmann revisite pourtant ses trois cent cinquante heures de rushs tournées dans la seconde moitié des années 1970, pour en extraire des récits n’ayant pas trouvé place dans ce documentaire choral d’une dizaine d’heures, et proposer de loin en loin des films conçus chacun ­autour d’un témoignage. C’est le cas d’Un vivant qui passe (1997), de Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (2001), du Rapport Karski (2010), et du Dernier des injustes (2013), que rediffuse Arte ce mardi à 23h20. C’est aussi le cas des Quatre Sœurs (1) , inédit que la chaîne culturelle programme les mardis 23 et 30 janvier, et dont chaque volet s’attache au récit d’une survivante…

Pour en savoir plus lire le billet publié par  François Ekchajzer le 23 janvier 2018 sur le site de Telerama.

Les Quatre Sœurs, mardi 23 janvier à 20h50 et 22h25 puis mardi 30 janvier à 20h50 et 21h55 sur Arte


Vous aimerez aussi...