L’ouvrière américaine ayant inspiré l’icône féministe « Rosie la riveteuse » est morte

File – In this Oct. 31, 2007 file photo, a poster showing signatures of former Rosie the Riveter’s is seen at the offices of the Rosie the Riveter/World War II Home Front National Historic Park in Richmond, Calif. A woman identified by a scholar as the inspiration for Rosie the Riveter, the iconic female World War II factory worker, has died in Washington state. The New York Times reports that Naomi Parker Fraley died Saturday, Jan. 20, 2018, in Longview. She was 96. Multiple women have been identified over the years as possible models for Rosie, but a Seton Hall University professor in 2016 focused on Fraley as the true inspiration. (AP Photo/Eric Risberg, File)

Naomi Parker Fraley, une Américaine ayant travaillé dans une usine américaine au début des années 1940 et à l’origine d’une célèbre affiche des ouvrières de la seconde guerre mondiale, est morte lundi.

L’image de ce foulard à pois et de cette manche retroussée c’était elle, « Rosie the riveter » (littéralement Rosie la riveteuse). Naomi Parker Fraley, l’Américaine qui avait inspiré l’affiche emblématique de l’ouvrière de la seconde guerre mondiale, est morte lundi 22 janvier à 96 ans, a annoncé le New York Times.

De nombreuses femmes avaient été identifiées comme les inspiratrices de l’affiche, mais selon le quotidien américain c’est bien Naomie Parker Fraley qui était la plus « légitime ». Le journal relate l’histoire de cette femme, et surtout du travail réalisé par un universitaire, James J. Kimble, pour retrouver la trace de l’inspiratrice originale…

Pour en savoir plus lire le billet publié le 23 janvier 2016 sur le site  Le monde.

 


Vous aimerez aussi...