Simone Segouin : La jeune femme courageuse, qui deviendra rapidement un symbole de la résistance féminine à travers le monde

Simone Segouin – Elle a été résistante à Thivars durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle appartient au groupe des Francs Tireurs et Partisans. Elle avait 18 ans (en 1944) quand elle s’est engagée dans la résistance et elle a participé à la libération de Chartres après seulement 6 mois. Son pseudonyme pendant la clandestinité était Nicole.

Son dernier exploit se situe à Thivars le 20 août où elle prit part à la capture de 24 prisonniers avec son chef le lieutenant Boursier alias Germain et deux autres FTP. C’est à cette occasion qu’elle récupère le pistolet mitrailleur Schmeisser MP40 avec lequel elle pose fièrement à Chartres lors de la venue du général de Gaulle.

__________________________________________________________________________________________________________________

L’histoire et le parcours de cette jeune femme sont assez incroyables pour en avoir fait une icône féminine presque universelle.. Née à Chartres dans une famille de Chartres, Simone Segouin a rapidement su s’imposer comme la seule fille de la maison, au milieu de trois frères. Animée par un patriotisme inébranlable, et fière de son père, décoré pour avoir combattu pendant la Première Guerre mondiale, Simone a rejoint les FTP en 1944. Alors âgée de seulement 18 ans, Simone participe à l’arrestation de 25 soldats allemands dans le village de Thivars.

La jeune femme courageuse, qui deviendra rapidement un symbole de la résistance féminine à travers le monde, a été immortalisée par le célèbre objectif du producteur Hollywoodien George Stevens en août 1944. Pour en savoir plus sur L’incroyable histoire de Simone Segouin, la jeune femme qui a permis …

Sa toute première mission, remplie avec succès, a été de subtiliser une bicyclette à un officier allemand. Crédit Capture d’écran

 


Vous aimerez aussi...