Bellacoscia, légendaire bandit corse

          Illustration : Antoine Bonelli, dit Bellacoscia, bandit d’honneur, Bocognano, Corse – source : Collection Ucciani-Wikicommons

Allure patriarcale, visage buriné, regard doux et barbiche blanche : Antoine Bonelli, dit Bellacoscia, est le bandit corse tel qu’on se l’imagine. Au XIXe siècle, il est même le bandit le plus célèbre de France.

Son surnom de Bellacoscia, « belle cuisse », lui vint de son père, un berger connu pour sa vigueur avec les femmes : il eut pas moins de 24 enfants. L’un d’eux, Antoine Bonelli donc, naît en 1817 à Bocognano. Son premier crime date de 1848 : il séquestre et tue un adjoint au maire qu’il avait pris pour le maire lui-même et avec qui il était en froid – ce dernier refusait de lui donner la main de sa fille.

Pour échapper à la justice, Antoine Bonelli prend le maquis près de Bocognano. Là, dans son repaire de la Pentica, il reçoit pendant des années des personnalités de marque, artistes et hommes politiques…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Marina Bellot le 31 janvier 2018 sur le site de Retronews.


Vous aimerez aussi...