Affaire Alexia : le criminel était presque parfait, la victime beaucoup moins (Samuel Gontier )

Après les aveux “spectaculaires” de Jonathann Daval, experts et journalistes se raccrochent aux arguments de son avocat pour éclairer un meurtre que, de l’avis général, “on ne comprend pas”… A moins que la victime ait elle-même incité son mari, très timide et très gentil, à l’étrangler… 

Samuel Gontier  – Publié le 2 février 2018 – Pour en savoir plus sur le site de Telerama