Prisons : matelas au sol, punaises… alerte sur la surpopulation carcérale

La prison des Baumettes à Marseille, le 6 novembre 2017. (BORIS HORVAT / AFP)

Absence d’intimité, soins limités, tensions… Un rapport alerte sur la dégradation des conditions de détention.

La surpopulation carcérale ne cesse d’augmenter. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au 1er janvier 2018, 68.974 personnes étaient incarcérées dans le pays (pour 59.765 places). Ce nombre s’élevait à 66.089 au 1er janvier 2010 et à 48.594 au 1er janvier 2002.

En Europe, la France ne fait pas figure de bon élève. Ses prisons se montrent plus remplies que celles de bon nombre de ses voisins. Au 1er juillet 2017, 95 établissements avaient une densité carcérale supérieure ou égale à 120%, principalement des maisons d’arrêt, dont sept des huit présentes en Île-de-France…

Par  publié le 07 février 2018 – Pour en savoir plus sur le site du Nouvelobs


Vous aimerez aussi...