La Bastille des pauvres diables : L’histoire lamentable de Charles de Julie (Laurence L. Bongie)

Parution du livre le 23 septembre 2010 – À travers l’histoire personnelle de Charles de Julie, pensionnaire de la Bastille entre 1753 et 1755, se dessine ce qui était le quotidien de la vie dans la forteresse royale lors des dernières décennies de l’Ancien Régime : isolement absolu, secret total et, en même temps, sollicitude journalière de la lieutenance de Police parisienne pour assurer la rééducation morale du prisonnier avant une hypothétique libération.

La tâche était rude pour Julie, officier débauché, proxénète et rédacteur de nouvelles à la main scandaleuses destinées à la haute société de Paris : il se transforma en poète à Bastille pour persuader son tortionnaire, le lieutenant de Police Berryer, de son désir de réforme. Fondé sur les archives mêmes de la Bastille, ce livre peint avec réalisme et justesse ce que fut la vie d’un ” pauvre diable ” victime, sans espoir de protection, d’un système d’enfermement aussi raffiné que barbare.

de Laurence-L Bongie  (Auteur),‎ François Moureau (Préface),‎ Dominique Baudouin (Traduction)

Né en 1929, Laurence Bongie, professeur honoraire à l’université de Colombie britannique (Vancouver), a fait des études en philosophie et lettres à la Sorbonne (thèse sur David Hume en France au XVIIIe siècle). Professeur (1953-1992) et directeur (1965-1991) au département d’études françaises de l’université de Colombie britannique, il a été fait officier des Palmes académiques en 1985 et élu, en 1998, membre de la Société royale du Canada (Académie des arts, des lettres et des sciences humaines). Chercheur individualiste privilégiant la voie des archives, L. Bongie est plus enclin à tenter d’expliquer le passé qu’à déplorer le fait qu’on n’y trouve guère les sensibilités idéologiques d’aujourd’hui. Parmi ses livres les plus connus : “David Hume, Prophet of the Counter Revolution”, Oxford, Clarendon Press, 1965 et Indianapolis, Liberty Fund Classics, 1998 ; “Diderot ‘s” femme savante””, Oxford, Voltaire Foundation, 1977 ; édition critique des “Monades” de Condillac, Oxford, Voltaire Foundation, 1980 (édition française, Grenoble, J. Millon, 1994) ; “The Love of a Prince : Bonnie Prince Charlie in France”, 1744-1748, Vancouver, UBC Press, 1986 ; “Sade, a Biographical Essay”, Chicago/London, University of Chicago Press, 1998…

Éditeur : PU Paris-Sorbonne

Collection : Histoire de l’imprimé


Vous aimerez aussi...