Marie-Madeleine Fourcade, chef de réseau dans la résistance

Portrait de Marie-Madeleine Fourcade, ancienne résistante et membre fondateur de l’Union pour la Nouvelle République (UNR), dans son bureau à Paris, France en 1958.• Crédits : Keystone-France\Gamma-Rapho – Getty

Marie-Madeleine Fourcade fut la seule femme ayant dirigé un grand réseau de la résistance. Un réseau étendu à toute la France et riche de 1 500 agents, il porte le nom d’Alliance. Créer un réseau de résistance : comment retenir les femmes et les hommes qui pouvaient en faire partie ?

« Rien dans le parcours de cette jeune femme de la haute bourgeoisie, élevée au couvent des Oiseaux et pianiste avertie, ne préfigure un tel destin », écrit l’historien Max Lagarrigue. Elle dirigea seule un réseau étendu à toute la France. Riche de 1 500 agents, principalement issus de la fonction publique, de l’armée et des professions indépendantes, composé de 25 % de femmes, Alliance fut d’une redoutable efficacité.

Par Eugénie Alecian – Avec Marie-Madeleine Fourcade – Réalisation Noureddine Saoudi

LES NUITS DE FRANCE CULTURE par Philippe Garbit

Pour écouter le document sonore du 14 février 2018 sur France culture


Vous aimerez aussi...