Police scientifique : la révolution continue

Après les aveux de Nordhal Lelandais, le point sur les progrès de la Police Scientifique.

Ce sont eux qui ont poussé Nordahl Lelandais à avouer le meurtre de Maëlys. En découvrant une trace de sang dans la voiture du suspect, les experts scientifiques de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) ont mis le suspect devant ses contradictions. L’occasion de faire le point sur les dernières avancées de la police scientifique avec le colonel Touron, directeur de l’IRCGN …

Invités de l’émission RTL l’Heure du crime du 19 février 2018 : Le colonel Patrick Touron, Directeur de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN), Richard Marlet, Commissaire divisionnaire honoraire, Richard Marlet a dirigé les services de l’identité judiciaire et de la documentation criminelle du 36, quai des Orfèvres. Son dernier livre « les experts entrent en scène » paru chezFirst en juin dernier. Le Général Jacques Hébrard, commandant de la Région de Gendarmerie des Hauts-de-France. Après l’affaire Grégory, il a participé à la création de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale dont il est devenu le directeur en 2003 et jusqu’en 2009. Le docteur Michel Sapanet qui dirige l’unité de médecine légale de la région Poitou-Charente, depuis le CHU de Poitiers. Expert judiciaire, maître de conférences des universités, il pratique et enseigne depuis vingt ans une médecine légale de terrain.

Pour en savoir plus lire le billet publié sur le site de l’émission Rtl


Vous aimerez aussi...