22 février 1680 : l’empoisonneuse Catherine Deshayes dite la Voisin est brûlée en place de Grève

                                                  Catherine Deshayes dite la Voisin

Vers l’an 1677, une femme nommée la Voisin, s’unit avec la Vigoureux, et un ecclésiastique nommé le Sage, pour trafiquer des poisons d’un Italien nommé Exili, qui avait fait en ce genre de tristes découvertes ; ils voilaient cet horrible commerce du prétexte d’amuser les âmes curieuses et faibles, par des prédictions et des apparitions d’esprits. Plusieurs morts subites firent soupçonner des crimes secrets. On établit à l’Arsenal, en 1680, la chambre des poisons, qu’on appela la chambre ardente.

La Voisin et ses complices ayant été arrêtés, comme soupçonnés d’avoir vendu de ces poisons, qu’on appelait la poudre de succession, chargèrent tous ceux qui étaient venus les consulter. Plusieurs personnes de la plus haute distinction furent citées à la chambre ardente…

Mis à jour le MERCREDI 21 FÉVRIER 2018, par LA RÉDACTION – Pour en savoir plus sur le site de la France-pittoresque


Vous aimerez aussi...