Hondelatte raconte – Pierre Rivière – (12 février 2018)

Claude Hébert sur le tournage de Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère,..

Un matin du mois de juin 1835 dans un petit village du Calvados, le fils aîné d’un couple de fermiers, Pierre Rivière, massacre sa mère l’une de ses sœurs et son petit frère. La plupart des habitants du village le décrivent comme fou. Alors faut-il le condamner à mort ou au contraire l’envoyer à l’asile ?

Invité : Jean-Yves Le Borgne, avocat pénaliste, ancien président de l’association des avocats pénalistes de France, auteur de « Changer la justice » (Presses Universitaires de France, 2017).

Pour en savoir plus sur Europe1

 

Collection Folio histoire (n° 57), Gallimard
Parution : 25-01-1994

Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère… – Ina

 

SYNOPSIS ET DÉTAILS : Le 3 juin 1835, Pierre Rivière, un jeune paysan normand de vingt ans, égorge à coups de serpe sa mère, sa soeur Victoire et son jeune frère Jules. Il prend la fuite et erre plusieurs semaines dans les bois avant de se faire arrêter. A peine emprisonné, le meurtrier, que la plupart des témoins décriront comme un garçon au comportement étrange, voire sous les traits d’un idiot, entreprend la rédaction d’un épais mémoire, texte d’une stupéfiante beauté, véritable autobiographie dans laquelle il expose les raisons qui l’on conduit à son geste : délivrer son père des  » peines et afflictions  » que lui faisait subir son épouse depuis le premier jour de leur mariage… Criminel monstrueux ou  » pauvre  » fou ? Le débat opposera longtemps magistrats et psychiatres.

Date de reprise 22 février 2018 (2h 05min)
Date de sortie 27 octobre 1976 (2h 05min)
Genre Drame
Nationalité Français

Vous aimerez aussi...