Amélie Antoine, une nouvelle reine du thriller

LE PARISIEN WEEK-END. Son premier livre, Fidèle au poste, a séduit plus de 250 000 lecteurs. Les Secrets, un roman qui sonde l’âme d’une femme au désir d’enfant impérieux, confirme la place de la jeune Lilloise parmi les maîtres du suspense psychologique.

A chaque fois, c’est pareil, la foule est au rendez-vous. Lors de son premier festival du livre l’an dernier, à Bondues, dans la banlieue cossue de Lille (Nord), une impressionnante file d’attente s’était formée devant son stand. L’écrivain et journaliste Franz-Olivier Giesbert, l’auteur à succès Grégoire Delacourt et quelques stars de la télé assuraient pourtant la tête d’affiche de ce salon très couru, mais c’est bien pour Amélie qu’ils avaient fait le déplacement. Non, pas Amélie Nothomb, mais Amélie Antoine. Cette frêle Lilloise de 34 ans, coupe à la garçonne, teint diaphane, est toute nouvelle dans le paysage éditorial mais a déjà séduit plus de 250 000 lecteurs en France et aux Etats-Unis avec son premier roman, Fidèle au poste, d’abord autoédité puis propulsé en librairie par Michel Lafon en 2016. Elle revient en force avec Les Secrets (Michel Lafon), en même temps que sort en poche Quand on a que l’humour, son deuxième ouvrage, publié en mai 2017, rebaptisé Les Silences (Le Livre de poche)…

Pour en savoir plus sur le Amélie Antoine, une nouvelle reine du thriller – Le Parisien