Celui qui disait non (Adeline Baldacchino)

Christine Siméone : Jamais trop tard pour bien faire…mais pour une fois je regrette de n’avoir pas eu le temps de lire plus tôt le livre bouleversant d’Adeline Baldacchino. L’histoire d’August, un nazi qui a naturellement, comme une évidence, croiser les bras plutôt que de saluer Hitler. Son histoire et celle de sa famille fauchée par la logique assassine du Reich, évidemment poignante. L’écriture d’Adeline et sa façon d’en faire de la littérature fait de ce livre bien plus qu’un tombeau pour ces martyrs et qu’un témoignage pour l’avenir. Elle dévoile aussi ce que peut la littérature dans la construction des liens avec ceux que l’on aime, son père en l’occurrence, et dans la construction de soi. Nous sommes des histoires, des marais vivants et mouvants d’histoires. Celui qui disait non. Fayard. Adeline Baldacchino

Parution du livre le 10 janvier 2018 – Quand August et Irma comprennent que la politique rattrape toujours ceux qui s’en défendent, il est déjà trop tard pour survivre, mais encore temps de mourir libres.

Le 13 juin 1936, un homme perdu dans la foule, sur le quai d’un chantier naval de Hambourg, refuse de saluer Hitler. Le 28 avril 1942, une femme fait partie du premier convoi des gazées de Ravensbrück. Ou comment une histoire d’amour devient une histoire d’insoumission.

Ce roman est leur tombeau, dédié aux vivants qui voudraient se souvenir de l’avenir. Lire un extrait

Adeline Baldacchino, née le 1er mars 1982 à Rillieux-la-Pape, est une femme de lettres et poétesse libertaire française.

Elle étudie la philosophie et l’ethnologie et publie ses premiers textes, en prose et en vers, dans les années 2000 (aux éditions Clapas et dans des revues de poésie : Ouste !, Comme ça et autrement, L’Oreillette, Parterre verbal, Pris de peur, Hématomes crochus, Le Cri d’os, 22 montée des Poètes, L’Arbre à paroles, Faites entrer l’infini, Recours au poème…). Elle anime dans le même temps l’émission Peaux de poèmes sur Divergence FM, à Montpellier, et lit publiquement des textes.

Elle poursuit un cursus en sciences politiques. Diplômée de l’ENA en 20091, elle intègre comme magistrate la Cour des comptes, tout en menant des missions pour l’Organisation internationale de la francophonie ou pour l’Agence spatiale européenne...

Editions Fayard

Littérature française