Anatole Deibler, le bourreau aux 400 têtes – Presse RetroNews-BnF

Le bourreau Anatole Deibler, en juillet 1900 – source : WikiCommons

Le 2 février 1939, un homme s’effondre sur le quai du métro parisien. Quand le chef de gare accourt, il le reconnaît immédiatement malgré la pâleur de son visage : il s’agit d’Anatole Deibler, le bourreau le plus prolifique et célèbre de France. Il trépassera quelques heures plus tard à l’hôpital, à l’âge de 75 ans.

La mort de celui qui exécuta près de 400 criminels fait dès le lendemain les gros titres de la presse…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Marina Bellot le 27 mars 2018 sur le site de  Retronews


Vous aimerez aussi...