Affaire de Broglie : le prince qui en savait trop

Dans le cadre de sa collection « Les films noirs de la Ve République », le magazine « 13h15 le dimanche » (FacebookTwitter#13h15) revient sur l’assassinat, le 24 décembre 1976 à Paris, du prince Jean de Broglie. En sortant du domicile de Pierre de Varga, son conseiller juridique, l’ex-secrétaire d’Etat de Charles de Gaulle est tué d’une balle de revolver.

Lors d’une conférence de presse cinq jours plus tard, le ministre de l’Intérieur Michel Poniatowski désigne les coupables et donne le mobile du crime : Pierre de Varga aurait commandité l’assassinat pour se désengager d’un prêt de 4 millions d’anciens francs qu’il avait contracté avec le prince.

Pourquoi a-t-il été assassiné ?

Ce que la police oublie de dire, c’est qu’elle savait depuis trois mois que le député de l’Eure, qui avait été le trésorier des Républicains indépendants (RI), le parti du président de la République Valéry Giscard d’Estaing, allait se faire assassiner…

Ce document signé Aude Rouault, Benjamine Jeunehomme, Soline Braun, Julien Goudichaud pose un certain nombre de questions. Pourquoi Jean de Broglie n’a-t-il pas été protégé ? A-t-il été assassiné à cause d’affaires financières ? Le crime a-t-il été commis pour des raisons politiques ? Présenté par Laurent Delahousse

« 13h15 le dimanche ». Affaire de Broglie : le prince qui en savait trop …

avatarFrance 2France Télévisions

Mis à jour le 01/04/2018 | 16:21
publié le 25/03/2018 | 13:41

L’assassinat de Jean de Broglie, une affaire d’Etat sur France 3 – tous …

L’assassinat de Jean de Broglie (Extrait) – YouTube