Le choix des mots : comment nommer les Algériens de 1958 en Ille-et-Vilaine ?

Le quai Lamartine à Rennes dans les années 1950. Carte postale. Collection particulière.

Qu’on le veuille ou non, l’histoire demeure une discipline littéraire. Les mots sont à la fois une matière essentielle de l’historien (en plus d’autres sources comme les photographies ou les films) mais aussi un outil privilégié. C’est en effet par la plume que l’on rend la plupart du temps compte des résultats d’une recherche et l’écriture peut, dans certaines circonstances, révéler des enjeux d’importance. Travailler sur la présence des Algériens dans le département d’Ille-et-Vilaine impose par exemple de savoir les nommer, les désigner. Or la chose est plus complexe qu’il n’y parait de prime abord…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Charlène DROGUET sur le site de la revue en en envor.


Vous aimerez aussi...