Le feuilleton de la grève des cheminots du Réseau breton à l’été 1919

Carte postale. Collection particulière.

Et si l’issue d’un mouvement social dépendait avant toute chose de la manière dont le relate la presse ?

Si depuis les années 1980 et l’arrivée du TGV Atlantique en Bretagne, la question du ferroviaire dans la péninsule armoricaine est d’abord traversée par la problématique de la rapidité des liaisons avec Paris, et partant de là avec le reste de la France, il en va tout autrement au sortir de la Première Guerre mondiale. Entre les lignes exploitées par des compagnies privées et le Réseau d’Etat, le maillage territorial ferroviaire est particulièrement dense. En Bretagne Nord, par exemple, la ligne principale Paris-Brest est complétée par un réseau secondaire important, quasi exclusivement en voie métrique. Guingamp, Carhaix ou Morlaix sont alors de véritables nœuds ferroviaires qui permettent de desservir les zones rurales du Centre-Bretagne (Rostrenen, Saint-Nicolas-du-Pélem, Quintin, Gourin… ), mais aussi littorales (Roscoff, Lannion, Pleubian, Paimpol, Plouha). C’est pourquoi, le 22 juillet 1919, jou où une grève des cheminots éclate sur le Réseau breton, marque le début dans la presse régionale d’un véritable feuilleton, récité qui révèle une étonnante permanence des discours…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Thomas PERRONO sur le site de En envor

En Envor est la revue électronique gratuite d’histoire de la Bretagne contemporaine. Périodiquement, retrouvez en ligne sur votre ordinateur des articles de qualité, richement illustrés, écrits par les meilleurs spécialistes de l’histoire contemporaine en Bretagne. Vous êtes mobile? Pas de problème: téléchargez gratuitement les articles sur votre tablette!

En envor est une revue ouverte; c’est-à-dire que chacun peut y contribuer en adressant au comité éditorial une proposition de texte.

Pour en savoir plus…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *