Le négationniste Robert Faurisson débouté de son procès contre « Le Monde »

(ARCHIVES) – Photo prise le 27 février 1998 du professeur Robert Faurisson, écrivain révisionniste, arrivant au tribunal correctionnel de Paris, où il vient apporter son soutien à Roger Garaudy, poursuivi pour contestation de crimes contre l’humanité dans un livre intitulé « Les mythes fondateurs de la politique israélienne ». Le parquet de Paris a ouvert mi-juin 2007 une information judiciaire sur des propos tenus par le négationniste Robert Faurisson lors d’une conférence mettant en cause la réalité de l’Holocauste, en décembre 2006 à Téhéran, a-t-on appris le 04 juillet 2007 de source judiciaire. AFP PHOTO AFP / MICHEL GANGNE

Il est permis de dire que l’ancien professeur de lettres de 89 ans est un « menteur professionnel » et un « faussaire de l’histoire », a confirmé, jeudi, la cour d’appel de Paris.

Le négationniste Robert Faurisson est bien un « menteur professionnel », un « falsificateur » et un « faussaire de l’histoire » : la cour d’appel de Paris a confirmé sans ambiguïté, jeudi 12 avril, le jugement qui avait débouté le 6 juin 2017 l’ancien professeur de lettres de sa plainte en diffamation contre Le Monde. La cour estime que, si ces qualificatifs sont certes diffamatoires, la journaliste du quotidien Ariane Chemin a rapporté la preuve « parfaite, complète et corrélative aux imputations diffamatoires, dans leur matérialité et leur portée ». Cette « exception de vérité », extrêmement rare en droit de la presse, grave dans le marbre une décision « d’une grande portée », avait déjà déclaré l’historien Henry Rousso…

Pour en savoir plus sur le site du journal le Monde

LE MONDE | 13.04.2018 à 17h47 • Mis à jour le 14.04.2018 à 07h18 | Par Franck Johannès

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *