La vie miraculeuse du docteur Bougrat

Pierre Bougrat né le 27 novembre 1889 à Annecy.

En mars 1925 à Marseille, le docteur Pierre Bougrat est suspecté d’avoir empoisonné l’un de ses patients, Jacques Rumdede, qui était « encaisseur »  et transportait sur lui, le jour de sa disparition, une forte somme de 8 500 Francs. Le cadavre a été retrouvé chez le docteur Bougrat, caché dans un placard. L’enquête démontre que Pierre Bougrat avait des soucis d’argent…

Hondelatte Raconte : la vie miraculeuse du docteur Bougrat (Récit …

Références bibliographiques :

Parution du livre le 8 septembre 2000 – Comme dans La Mémoire du fleuveChristian Dedet a suivi à la trace l’histoire d’un homme appelé à vivre une aventure hors du commun : ici Pierre Bougrat, dont le nom reste associé à l’une des plus mystérieuses affaires criminelles de l’entre-deux-guerres. En 1927, à l’issue d’un procès qui, des communistes à Léon Daudet, souleva des polémiques passionnées, ce médecin marseillais, homme du meilleur monde qui se plaisait à fréquenter les milieux interlopes, soupçonné d’un crime, se verra condamné – sans preuve formelle et contre l’avis des expert – aux travaux forcés à perpétuité. Il connaîtra le bagne de Cayenne, dont il s’échappera au terme d’une évasion appelée à faire quelque bruit (le fameux « Papillon » en parle avec respect), puis la vie en forêt chez les Indiens Galibi, avant de se retrouver, après une ultime « cavale », médecin des pauvres au Venezuela à l’époque de la ruée vers l’or noir. Christian Dedet a enquêté pendant plusieurs années, en France et en Amérique du Sud, sur les traces de cet homme déroutant qui sut, rejeté par tous, transmuer son drame personnel en destinée. Enfin et surtout, son livre donne accès, pour la première fois, aux archives secrètes d’une « affaire » pour le moins troublante… Mais l’injustice des hommes, comme leur prétendue justice, est bien souvent moquée par le destin…

Dans le sillage de La Mémoire du fleuve, l’autre grand livre de Christian Dedet, le « roman vrai » de Pierre Bougrat, condamné au bagne en 1927, évadé célèbre qui fut le seul rival du célèbre « Papillon »… Un classique de l’aventure vécue, en collection « Libretto ».

Christian Dedet

Christian Dedet

Biographie de l’auteur : Christian Dedet – Médecin thermal à Chatel-Guyon pendant trente-trois ans de mai à septembre, écrivain et grand voyageur le reste du temps. Passionné de l’Afrique et grand amateur de tauromachie.

La Mémoire du Fleuve avait en son temps obtenu le Prix des libraires. Après Les Fleurs d’acier du Mikado (Flammarion, 1993), Ce violent désir d’Afrique (Flammarion, 1995), il a publié Au Royaume d’Abomey (Actes Sud, 2000), qui a reçu le Prix Louis-Castex de l’Académie française.


Vous aimerez aussi...