(Maîtrise) Séverine Guérin Les questions pénales au sein des sociétés savantes de Rouen, fin XVIIIe-XIXe siècles

Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine sous la direction de Jean-Claude Vimont, Université de Rouen, Rouen, 1999, 98 p.

Les deux principales sociétés savantes de Rouen au XIXe siècle, l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts, la Société Libre d’Emulation du Commerce et de l’Industrie de la Seine-Inférieure, se sont fréquemment penchées sur les questions pénales et pénitentiaires. Le docteur Vingtrinier siégea dans ces deux structures de sociabilité et apporta des éclairages de grande qualité sur la statistique criminelle, sur le patronage des mineurs de justice dont il fut un ardent défenseur, sur les colonies pénitentiaires qu’il n’accepta qu’avec réticence et plus globalement sur la justice des mineurs. Comme les polémiques étaient vives entre plusieurs courants de la philanthropie sur les solutions à adopter, le détour par ces cénacles savants permet de mesurer les échos dans une ville de province de débats entamés dans la capitale, la diffusion de modèles pénitentiaires, mais aussi les résistances et les abandons. (Jean-Claude Vimont)