(Maîtrise) Aurélie Lecanu Les jeunes détenus de Bicêtre, 1800-1860

Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine sous la direction de Jean-Claude Vimont, Université de Rouen, Rouen, 2000, 244 p.

Le vieux dépôt de mendicité rouennais converti en prison fut l’un des premiers en France à disposer d’un quartier réservé aux mineurs détenus. Il fut l’objet de l’attention des philanthropes locaux et du médecin des prisons qui lui était attaché, le docteur Vingtrinier. Il fit l’objet d’éloges des spécialistes des questions pénitentiaires, Charles Lucas notamment, jusqu’à ce que la vogue des colonies pénitentiaires ne le fit sombrer dans l’oubli. Lieu d’expérimentations pénitentiaires animées par les membres de sa commission de surveillance, son étude méritait d’être entreprise au regard des engouements réformateurs nationaux. Il y fut question de classes de détenus, – de l’épreuve à la récompense –, d’une école mutuelle, d’une société de patronage, d’un agrandissement cellulaire, du remplacement d’éducateurs philanthro-pes par des frères des écoles chrétiennes… Aurélie Lecanu aborde ces différents moments et décrit les hôtes d’une prison qui se trouvait au cœur de l’un des quartiers les plus populaires de Rouen, le quartier Martainville. (Jean-Claude Vimont)