(Maîtrise) Valérie Cordier L’établissement de Grugny, Quelques aspects de la politique d’assistance départementale de la Seine-Inférieure à travers les mouvements des populations, 1910-1970

Mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine sous la direction de Jean-Claude Vimont, Université de Rouen, Rouen, 2001, 176 p. et un volume d’annexes.

La réputation et la mémoire du lieu ont privilégié des catégories d’assistés, les vagabonds et les mendiants, les vieillards infirmes et incurables. Valérie Cordier a prêté attention à une autre catégorie de pensionnaires : les enfants handicapés légers ou « arriérés mentaux perfectibles », accueillis dans une école de perfectionnement, à la suite du vote de la loi du 15 avril 1909. Ce fut l’une des premières de France et elle est bien décrite, de 1910 à 1955, grâce aux rapports moraux annuels de l’établissement. Des « anormaux » aux « inadaptés », un regard médical cerne, entoure, circonscrit, détaille les déviances. Le mémoire offre des jalons sur les différents moments de cette prise en charge médicale des déviants. (Jean-Claude Vimont)