Simone Weber, l’impossible innocente

Retour sur l’affaire Simone Weber, « La diabolique mamie tueuse de Nancy ».

la Une de l’heure du crime, la personnalité « hors norme » de Simone Weber, accusée, au début des années 80, d’avoir assassiné son mari, puis découpé en morceau son amant, à l’aide d’une meuleuse à béton.

C’est l’une des affaires les plus célèbres du XXème siècle ! Simone Weber, que la presse avait surnommée La diabolique de Nancy, a été condamnée en 1991, par la cour d’assises de Meurthe-et-Moselle, à 20 ans de réclusion, pour le meurtre de son amant Bernard Hétier, mais acquittée, de l’empoisonnement de son mari, Marcel Fixard…

Invité(e)s de l’émission RTL de Jacques Pradel du 26 avril 2018 : Christian Gonzalez,  journaliste, a été grand reporter au Figaro Madame pendant 30 ans. Passionné d’écriture, de polars et de faits divers. Il publie« Simone Weber, l’impossible innocente » qui parait aujourd’hui chez French Pulp éditions. (collection Les Féroces), Liliane Glock, du barreau de Nancy, l’avocate de Simone Weber.

Pour savoir plus sur le site de l’émission Rtl


Vous aimerez aussi...