L’histoire d’un slogan : « CRS = SS »

L’Histoire en photos – Au vu du climat actuel, le fameux slogan « CRS SS » ressort fréquemment au cours des manifestations. Dans une approche purement historienne de ce phénomène, nous pouvons nous demander d’où vient une telle assimilation.

Contrairement à ce que nous pourrions croire, ce slogan n’est pas issu des événements de mai 68. Sa réelle origine est plus lointaine et date des grèves de 1948 qui secouèrent la France d’après-guerre. Durant ces grèves, 340.000 mineurs s’opposèrent énergiquement à diverses mesures (dont la réduction des salaires) prévues par le gouvernement. Elles furent marquées par de très violents affrontements entre les deux camps et furent durement réprimées, sur ordre du ministre de l’intérieur (Jules Moch), ce qui aboutit à la mort de plusieurs manifestants. Au cours des affrontements, les partisans de la grève, et tout particulièrement les communistes, utilisèrent de manière récurrente le souvenir récent de l’occupation nazie. Ainsi, Jules Moch fut décrit comme le « chef des assassins S.S. » tandis que les forces de l’ordre étaient considérées comme les « dignes continuateurs des Boches maudits ». Ils dénoncèrent également la dureté de la répression qui était, selon eux, similaire à celle des troupes allemandes pendant l’occupation. Tout cela explique que les grévistes firent rimer CRS (Compagnies républicaines de sécurité) et SS et donnèrent par la même occasion naissance à un slogan qui revint régulièrement sur les devants de la scène jusqu’à nos jours.

Roger, Philippe. « Les grèves de 1947 et 1948 dans le Pas-de-Calais, déroulement, violence et maintien de l’ordre », in Revue du Nord, vol. 389, n°1 (2011), p. 133-180 (https://www.cairn.info/revue-du-nord-2011-1-p-133.htm).

© Préfecture de police de Paris (mai 1968).