Mai 1968 : d’ex-policiers racontent “leurs barricades”

AFP/Archives/

Publication le 22 mars 2018 – De la fatigue, de la tension, la peur parfois mais surtout le sentiment du travail bien fait: cinquante ans après, d’ex-membres des forces de l’ordre racontent les semaines fiévreuses de mai 68 de l’autre côté des barricades.

“J’avais quatre mois de service en mai 1968. J’étais à la CRS 16 de Saint-Omer. Je me suis marié et trois jours plus tard j’étais sur le boulevard Saint-Michel.” Pour Jean-Claude Pruvost, la première expérience du maintien de l’ordre au cœur du quartier latin, épicentre de la contestation étudiante, fut un véritable baptême du feu.

“Avec les étudiants au début, on avait l’impression qu’ils voulaient casser du flic (…) C’était dur mais je sortais de 16 mois d’armée”, relativise ce policier retraité de 72 ans, dont 11 passés au sein des compagnies républicaines de sécurité (CRS)… Pour en savoir plus sur Mai 1968: d’ex-policiers racontent “leurs barricades” – Capital.fr

 


Vous aimerez aussi...