29 avril 1945, « vision d’Enfer » : le camp de concentration de Dachau libéré.

Soldats américains à l’entrée du camp de concentration de Dachau, Allemagne, 1945 – source : National Archives Records of the Office of War/WikiCommons

Le 29 avril 1945, les soldats de la 45e division d’Infanterie de l’Armée Américaine pénètrent dans le camp de concentration de Dachau pour le libérer. Le spectacle qui s’offre à leurs yeux dépasse l’entendement.

Le 29 avril aux alentours de midi, tandis que l’horreur de la Seconde Guerre mondiale est sur le point de s’achever, les troupes yankees, qui ont reçu l’ordre de donner l’assaut sur le camp de travail nazi de Dachau, en Bavière, font leurs premières manœuvres d’encerclement. Pas à pas, ils se rapprochent de l’entrée du camp, apercevant déjà la voie ferrée aux abords des grillages.

Immédiatement, ils tombent sur un train, stationné là depuis l’avant-veille ; celui-ci a amené avec lui un convoi de prisonniers en provenance du camp de Buchenwald. En ouvrant les portes des 39 wagons à bestiaux, ils découvrent 2 300 cadavres de prisonniers décharnés, récemment assassinés par les SS. Horrifiés, les soldats décident qu’à Dachau, ils ne feront aucun prisonnier allemand… 

Pour en savoir plus lire le billet publié par Arnaud Pagès le 19 avril 2018 sur le site de Retronews


Vous aimerez aussi...