Félix Platel, reporter des bas quartier du Paris fin de siècle

Félix Platel, reporter des bas quartiers du Paris fin de siècle | Retronews

Dès les années 1880, plusieurs reporters ont posé les fondements de l’enquête journalistique. Parmi eux Félix Platel, avocat et journaliste au Figaro, entraînait ses lecteurs dans les lieux cachés du Paris de la Belle Époque.

Sous le pseudonyme « Ignotus », Félix Platel a signé quantité d’« études », comme il nommait ses articles parus dans les années 1870 et 1880. Il offre à travers elles une visite fascinante de lieux méconnus de Paris.

Les milieux observés sont choisis pour la distance qu’ils offrent avec le Paris mondain du lectorat du Figaro. De ce fait, les explorations de Platel sont souvent teintées d’étonnement et d’exotisme, ce qui ne l’empêche pas de soulever des questions d’actualité : la laïcisation, la législation et le pouvoir policier, les secours à l’enfance, la condition de l’ouvrier. En cela, Platel annonce le reportage engagé du XXe siècle, tel que le pratiqueront Albert Londres ou Alexis Danan.

« Ignotus » insiste sur la véracité de tous les témoignages qu’il rapporte de ses enquêtes…

Pour en savoir plus lire le billet publié par Mélodie Simard-Houde le 27 avril 2018 sur le site Retronews


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *