Les Harlem Hellfighters : quand la Grande Guerre ouvre les portes de l’émancipation

Les Harlem Hellfighters, de Max Brooks et Caanan White, ne raconte pas seulement la participation à la Première Guerre mondiale d’un régiment composé de soldats noirs.  Il décrit la situation de cette population opprimée dans son propre pays, et le caractère émancipateur de ce tête-à-tête avec la mort en France. Une bande dessinée hommage qui aborde autant l’Histoire sociale que militaire.

Pour en savoir plus lire le billet publié par THIERRY LEMAIRE le 14 mai 2018

sur le site de Cases d’histoire.

Thierry Lemaire : historien et archéologue de formation. Journaliste spécialisé en bande dessinée pour le magazine ZOO, le site actuabd.com, le site web du Musée de la Grande Guerre de Meaux et Hachette (pour ses collections liées à la bande dessinée – Astérix, Blake & Mortimer, Tanguy et Laverdure…). Membre de l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD).


Vous aimerez aussi...