Les crimes de guerre coréens refont surface dans Mémoires d’un frêne

Mémoires d’un frêne est le quatrième livre de Park Kun-woong traduit en français. Comme les trois premiers, il est ancré dans l’Histoire coréenne et tient un discours politique humaniste sans concession. Dessiné dans un noir et blanc charbonneux, il emprunte la voix d’un arbre pour raconter l’horreur…

Pour en savoir plus lire le billet publié par  STÉPHANE DUBREIL le 16 Mai 2018 sur le site de Cases d’histoire.

Mémoires d’un frêne. Park Kun-woong (scénario et dessin). Rue de l’échiquier. 300 pages. 21,90 €

Stéphane Dubreil : historien de formation. Iconographe pour le magazine Science et vie/Guerres et histoire depuis la création du magazine. Il y tient une chronique sur la bande dessinée et la guerre. Membre de l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *